L’intégration numérique

Avant toute chose, il convient de définir ce que nous appelons par “intégration numérique”. Il s’agit ici non pas des calculs d’intégrale permettant la transformation des signaux analogiques en signaux numériques ni de l’intégration de morceaux de codes au sein d’un programme complets. Nous entendons par intégration numérique, la transformation d’une entreprise (ou d’une association ou d’un organisme public) par le biais du déploiement d’une solution numérique.

Il existe pléthore de solutions numériques permettant d’accélerer le développement ou l’efficacité d’une structure, nous pouvons donner à titre d’exemples les 3 solutions les plus courantes :

    • La mise en place d’un ERP (Entreprise Resource Planning) ou PGI (Progiciel de Gestion Intégré). Cette première famille de logiciel d’entreprise couvre un périmétre d’intérvention pouvant être large en permettant de gérer de nombreux processus d’entreprise notamment la gestion des stocks, la gestion de la production, la gestion des coûts (contrôle de gestion), voire même la gestion des ressources humaines et de comptabilité/finance ;
    • La mise en place d’une CRM (Customer Relation Management) ou GRC (Gestion de la Relation Client). Cette seconde famille couvre cette fois-ci principalement les aspects marketing et commercial.